Bien ancrés pour commencer l’année !

par Mélanie Bourgeois, fondatrice àlacourse — Avant de replonger dans la mêlée, il peut être avantageux (et judicieux) de prendre le temps de revenir sur les irritants de l’an dernier et de commencer l’année en prenant les mesures nécessaires pour les limiter, voire les éliminer. Une fois le train parti, c’est beaucoup plus difficile de s’arrêter et il y a fort à parier que ces irritants reviendront. En effet, selon mon expérience, il est rare qu’ils disparaissent d’eux-mêmes. 🙂 Alors ? Qu’avez-vous vécu l’an dernier (peut-être même depuis plus longtemps…) et que vous voulez éviter de reproduire en 2021 ?

Un exemple ? 

L’exemple qui me vient spontanément à l’esprit est la gestion des identifiants et des mots de passe !

Suis-je la seule à m’impatienter lorsqu’en voulant utiliser un nouveau service en ligne, je me vois dans l’obligation de me créer un énième compte requérant, une fois de plus, un identifiant et un mot de passe ? Une des raisons de cette source d’irritation est la conscience que j’oublierai évidemment ce nouvel identifiant et ce nouveau mot de passe et que cela risquera fort probablement d’occasionner de nouveaux désagréments plus tard lorsque je serai pressée d’accéder au dit service et que je perdrai du temps à retrouver mes accès.

Mes solutions ?

Commencer par accepter que la gestion des identifications et des mots de passe fait maintenant partie de la vie ET décider dès maintenant de la façon dont je vais procéder cette année pour mieux y arriver. (Je ne vous dirai évidemment pas comment ! 🙂 Les François Charron de ce monde ont sans doute de meilleurs conseils à prodiguer en la matière de toutes façons.) L’important pour moi est de réduire tout de suite le stress issu du sentiment de ne pas avoir le contrôle en mettant tout de suite en place une façon de faire qui me convient. Ainsi, ce ne sera plus un soucis !

Et vous ? 

Est-ce que cela vous fait penser à d’autres situations où vous avez eu le sentiment de ne pas avoir le contrôle ?

Si oui, une stratégie semblable peut s’appliquer. Pour ma part,  je trouve qu’il est souvent plus facile de faire un plan et de le mettre à exécution lorsque je ne suis pas dans le feu de l’action et que je n’ai pas le côté émotionnel à gérer. Lorsque je vis une situation désagréable, il arrive qu’une idée de solution pointe, mais je ne prends pas nécessairement le temps de la mettre en pratique.

Qu’en pensez-vous ?

Mélanie

Issue du milieu des Communications, Mélanie Bourgeois travaille à titre d’alliée stratégique depuis 2015. Elle accompagne les personnes et groupes de personnes qui souhaitent gérer leur temps de façon plus humaine et bénéficier d’un meilleur alignement de leurs priorités de sorte qu’ils puissent s’offrir et offrir aux autres le meilleur d’eux-mêmes. Vous pouvez la joindre en lui écrivant à info@alacourse.ca.