5 conseils pour mieux vivre l’automne !

Même les amoureux de l’automne commencent à montrer quelques signes de fatigue. Rien de plus normal à cette période de l’année où nous sommes biologiquement programmés pour ralentir et nous préparer à « hiberner ». Voici donc 5 conseils pour mieux vivre cette transition aussi inévitable que nécessaire.

Conseil #1 : Écoutez-vous ! 

L’été, j’adore aller marcher 60 à 90 minutes très tôt le matin pour démarrer la journée. J’aime profiter du calme et de la fraîcheur matinale pour respirer profondément, écouter le chant des oiseaux et mettre de l’ordre dans mes idées avant de plonger dans le travail ou de profiter d’une journée de vacances en famille.

Pourtant, c’est la dernière chose que j’aurais envie de faire en ce moment ! Tout dans mon corps, dans ma tête et dans mon coeur crie « Noooooon ! ».

Aussi, plutôt que de forcer la note,  bien que déçue de voir ma motivation me quitter (tout comme les bienfaits qui viennent avec cette bonne habitude !) , j’ai choisi de m’accorder quelques jours de pause pour réfléchir aux façons de bouger qui me conviendraient mieux en ce moment. Peut-être que j’ai plus envie de danser, de m’étirer… Je verrai. 🙂

Et vous ? Comment vous écouterez-vous ?

Conseil #2 : Relâchez la pression ! 

Observez chacune des sphères de votre vie et faites du ménage !

Réfléchissez à ce que vous attendez-vous et faites la part des choses entre ce qui est incontournable, ce qui est souhaitable et ce que vous pouvez vous permettre de laisser aller cet automne.

Vous pourrez rajuster le tir cet hiver, en janvier par exemple, lorsque les journées recommenceront à allonger.

Encore là, il s’agit de vous adapter à votre niveau d’énergie actuel. Si vous le respecter, vous avez plus de chances d’offrir un bon rendement que si vous en faites abstraction. Soyez humbles et responsables !

Posez-vous la question : comment pourrais-je combler mes besoins ou remplir cette obligation en ce moment d’une façon qui me ferait du bien au lieu de me forcer ou de me faire violence en m’imposant quelque chose inutilement ?

Aussi, en faisant preuve de compassion envers vous-mêmes, vous serez plus naturellement enclins à pouvoir le faire envers les autres. Ainsi, vous contribuerez à l’amélioration du climat général.

Conseil #3 : Faites-vous plaisir ! 

Que ce soit en mettant au menu vos plats préférés saison (dans mon cas, la soupe à l’oignon gratinée !) ou en renouant avec une activité de saison (randonnée pédestre pour admirer les couleurs, longues périodes de lectures, tricot…)

Qu’est-ce que j’aime de l’automne ? Comment pourrais-je en profiter ? Qu’est-ce qui me ferait plaisir en ce moment ?

Une fois vos réponses obtenues, passez à l’action tout de suite !

Consultez un livre de recettes, commandez un bouquin, planifiez une journée de congé… Faites en sorte de faire arriver ce qui vous ferait plaisir et ce qui vous ferait du bien !

Conseil #4 : Lâchez prise ! 🙂 Rien ne sert de résister !

Plus vous résisterez à faire la transition, plus vous perdrez de votre précieuse énergie inutilement. Si vous avez du mal à le faire, c’est peut-être que vous avez des craintes, des peurs par rapport à ce qui s’en vient. Si c’est le cas, prenez le temps de le reconnaître.

Si vous éprouvez des émotions négatives à la pensée de ce qui s’en vient, vous avez le droit ! Permettez-vous d’être parfaitement honnête avec vous-même et couchez sur papier ces émotions. Vous verrez, le simple fait de ne pas vous juger pour ces émotions et de vous permettre de les nommer vous aidera à passer plus rapidement à autre chose.

Si vous n’éprouvez jamais d’émotions négatives, il se pourrait qu’elles soient simplement bloquées ou rangées soigneusement quelque part en vous. 🙂

N’oubliez pas que ces émotions ont leur raison d’être et qu’elles ont beaucoup de choses à nous apprendre sur nous-même. Bien sûr, il y a des façons plus appropriées que d’autres de les gérer, mais les ignorer n’est certainement pas la meilleure stratégie à adopter.

Conseil #5 : Donnez-vous le droit de de « seulement » exister ! 

Rien ne vous oblige à être constamment en action et à performer ! Vous êtes, en soi, quelqu’un et cela suffit amplement ! Chaque personne est en soi unique et extraordinaire !

Si vous avez un besoin compulsif de vous accomplir, cela pourrait cacher un manque d’estime de soi ou de reconnaissance qui ne sera jamais véritablement comblé, peu importe le nombre d’accomplissements que vous aurez à votre actif, à moins de faire un profond travail sur vous-même.

Envie de profiter de l’automne pour prendre plus de temps pour vous ?

Ça tombe bien ! La saison est idéale pour cela. 🙂

Si vous avez envie d’être accompagné(e), il me fera grand plaisir d’être là pour vous appuyer !

Bon automne !

Mélanie xx